Loading. Please wait...

D-tails

S’il fallait illustrer le souci du détail, cette réalisation en serait sans aucun doute le tableau le plus fidèle. Fruit d’une rénovation digne des plus surprenants clichés avant/après, cette maison, au départ classique, s’est vue métamorphosée en joyau contemporain abritant le must-have du mobilier de luxe.

Jouissant d’une totale liberté en terme de style, notre maître décorateur, Ismaël Boufrahi, a pu exercer sans contrainte son sens affuté du détail, observable notamment à travers l’aménagement du salon. Ici, rien n’a été laissé au hasard. Notez l’alignement impeccable entre la table basse et le faux plafond ; ou encore le parfait unisson entre les lignes du canapé et le tableau au mur. Cette pièce à vivre se distingue également par l’absolue discrétion d’éléments visuels parasites; dans son extrême minutie, I. Boufrahi a fait pré-trouer les meubles pour faire disparaître, entre autres, les câblages disgracieux. « J’ai poussé le sens du détail très loin », explique-t-il. « J’avais envie de montrer jusqu’où il est possible d’aller si l’on décide d’exploiter au maximum le potentiel de l’espace mais aussi son propre potentiel face au design d’intérieur. »

Dans la salle à manger, il était question de mettre à l’honneur une marque, Reflex, à travers une table, époustouflante, la Reflex Transeo 72, ici fabriquée sur mesure dans une longueur exceptionnelle de 380 cm. Enième symbole du souci de perfection qui a animé I. Boufrahi dans le cadre de cette réalisation, cette commande spécifique avait pour vocation de faire correspondre au millimètre près cette sublime pièce de mobilier aux châssis lui faisant face.

Des chaises, imaginées par le designer automobile Pininfarina (Ferrari F40, Testarossa, etc.) viennent encadrer ce bijou de cristal. Cet ensemble signé Reflex a par ailleurs conquis des territoires très prisés, puisque le célèbre footballeur Zlatan Ibrahimovic s’est dernièrement équipé de ce modèle de chaises, cinq ans après que D-Style en ai fait les protagonistes de la décoration de cet espace. Un choix précurseur, qui confirme le flair d’I. Boufrahi pour les pièces d’exception au destin prometteur.

Like 1
View Bigger
Like
View Bigger
Like
View Bigger
Like 1
View Bigger
Like 1
View Bigger
Like 2
View Bigger
Like
View Bigger
Like
View Bigger
Like
View Bigger
Like
View Bigger
Like
View Bigger
Like
View Bigger
Like
View Bigger
Like
View Bigger
Like
View Bigger
Like
View Bigger
Like
View Bigger
Like
View Bigger
Like
View Bigger
Like
View Bigger
Like
View Bigger
Like 2
View Bigger
Like 1
View Bigger
Like
View Bigger
Like
View Bigger
Like
View Bigger
Like
View Bigger
Like
View Bigger
Like
View Bigger
Like
View Bigger
show main info Like 6

Share it on your social network:

Or you can just copy and share this url
Related Posts